Quelle est la différence entre biodégradable, recyclable et compostable ?

Le recyclage est un acte utile et indispensable pour la santé de la Terre. Réutiliser au maximum plutôt que l’usage unique de matériaux non-recyclables. Biodégradable, recyclable, compostable… nous vous disons tout. 

Nous nous soucions toujours plus de notre planète et cela passe notamment par le recyclage. Encore faut-il savoir de quoi on parle. Biodégradable, recyclable, compostable… quelles sont les différences et quelles sont les similitudes ? Nous vous expliquons tout. 

Le biodégradable

On parle de biodégradable pour toute chose qui a les capacités de décomposition, de « dégradation », dans la nature grâce au travail de bactéries spécifiques, de la lumière du soleil ou encore d’autres agents atmosphériques. Ce processus se produit dans les six mois, et l’élément biodégradable disparait de l’environnement et est absorbé par le sol sous forme d’eau, de dioxyde de carbone, de sels minéraux, etc…

Le recyclable

Le recyclable est évoqué pour tous les matériaux qui peuvent être réutilisés dans d’autres processus de production s’ils ont été correctement différenciés. On parle dans ce cas du verre, du papier, du carton, de l’aluminium, du bois et de certains plastiques. 

Le compostable

Le compostable se dit de tout élément qui devient du compost après dégradation. C’est un processus naturel de décomposition de déchets organiques et qui devient un matériau riche en éléments nutritifs. Voilà pourquoi il est habituellement utilisé comme engrais. Les restes de fruits, légumes et du jardin sont parfaits pour le compost. 

En résumé, on peut dire que le biodégradable rend les choses à la nature en tant que minéraux et éléments simples, que le compostable le rend de manière nutritive et que le recyclable implique plus d’attention et de processus pour le réutiliser. Dans tous les cas, recycler et trier sont indispensables pour notre futur.