Le Bhoutan, un exemple d’écologie et de protection de l’environnement

Petit pays d’Asie coincé entre les géants indien et chinois, le Bhoutan serait même le seul pays au monde à avoir un bilan carbone négatif selon le National Geographic. 

temple bouthan - NalysVous n’avez peut-être jamais entendu parler du Royaume du Bhoutan, un pays de la taille de la Suisse mais peuplé de seulement 750.000 habitants. Si on en parle aujourd’hui, c’est parce que cette nation asiatique mise tout sur l’écologie et l’environnement. 

La protection de l’environnement et un tourisme contrôlé
Face à la déforestation que connaissent de nombreuses régions du monde, le Bhoutan s’en protège officiellement. La Constitution du pays exige ainsi que 60% du territoire soit recouvert par des forêts. Le pays absorbe ainsi trois fois plus de CO2 qu’il n’en produit ! Il limite également le tourisme de masse en instaurant un visa et des frais fixes quotidien pour les voyageurs pouvant aller jusqu’à 200 euros et servant au développement durable, au système de l’éducation et à la construction d’infrastructures. Une aide qui permet notamment de détenir le record mondial d’arbres plantés par heure ! 

Plus de voitures électriques et une agriculture 100% bio
Le Bhoutan a mis du temps à se développer, sa première route n’ayant été construite que dans les années 60. Les premiers embouteillages commencent tout de même à se former dans la capitale, un phénomène inhabituel pour ce pays peu peuplé. Mais au lieu d’attendre le point de non-retour, le gouvernement local mise sur les voitures électriques et souhaite devenir un modèle. L’objectif ? Stimuler les voitures électriques afin de diminuer les importations d’hydrocarbure.  Autre ambition de ce champion de l’environnement : une agriculture 100% bio. Et les Bhoutanais ne partent pas de si loin puisque leur agriculture est déjà bio à 80%. 

Un exemple à suivre pour le monde entier.